RSS:
Publications
Comments

Tag Archives: CVUH

La réforme des lycées contre les sciences sociales par le CVUH

Extrait du point de vue du CVUH sur la réforme du lycée, et notamment les nouveaux programmes d’histoire-géographie. « Même si la dénaturation disciplinaire ne semble, à première vue, pas si frontale en histoire-géographie, cette dernière subit tout de même de sérieuses attaques. La suppression de son caractère obligatoire en Terminale S s’accompagne en effet d’une […]

L’armée de l’empereur en débat – suite

Le CVUH prend aujourd’hui position, sous la plume d’Emmanuel Lozerand, à propos de la polémique entourant l’ouvrage de Jean-Louis Margolin: L’historien et les japonologues « Il paraît régulièrement en France de mauvais livres sur le Japon. Cette situation s’explique sans doute par la conjonction d’au moins trois facteurs : la méconnaissance généralisée de l’histoire japonaise, y […]

L’histoire-géographie au lycée. Quelques principes de vigilance sur la réforme en cours

Le point de vue du Comité de vigilance face aux usages publics de l’histoire (CVUH) sur la réforme Chatel: « La réforme présentée par Luc Châtel est de bien mauvais augure pour l’enseignement de l’histoire-géographie au lycée. Et le problème ne se limite pas à la suppression de son enseignement obligatoire en Terminale scientifique. Concentrer son […]

L’identité nationale selon Michèle Riot-Sarcey

Michèle Riot-Sarcey est professeure d’histoire contemporaine à l’université Paris-VIII-Saint-Denis, spécialiste d’histoire politique et sociale du XIXe siècle. Elle est membre du CVUH. Comment qualifieriez-vous la conception de la Nation promue par Eric Besson et Nicolas Sarkozy ? M. R.-S. : Depuis la Révolution Française, le concept de Nation n’a cessé de servir tous les pouvoirs. […]

L’histoire bling-bling

Nicolas Offenstadt revient sur son dernier livre au micro de France Culture :

Quelle histoire à l’école ?

Depuis la Révolution française, l’enseignement de l’histoire est associe a la construction d’une « identité nationale ». En prenant la forme d’un récit ethnocentré, l’histoire scolaire devait permettre l’intégration de tous les futurs citoyens de la République, quelles que soient leurs identités originelles, dans un ensemble politique unique. Aujourd’hui, alors que la periode est favorable a la […]