RSS:
Publications
Comments

Comment Roosevelt fit entrer les États-Unis dans la guerre

Présentation de l’éditeur :

Un homme. Une décision. Rien, au départ, ne destinait Franklin Roosevelt à la présidence des États-Unis. Et tout indiquait que le pacifiste convaincu qu’il était s’évertuerait à éviter à cette nation profondément isolationniste un nouvel engagement dans un conflit dangereux qui, longtemps, ne la toucha que de loin.

Certes, l’attaque japonaise de Pearl Harbor de 1941 facilitera les choses, mais la décision du Président est prise bien avant. Comment ? Pourquoi ? Ici se pose la question fondamentale : faut-il faire la guerre pour obtenir la paix ?

Avant de pouvoir lui-même y répondre, Roosevelt va suivre un long cheminement, à la fois personnel et politique, qui l’amène à faire un choix, puis à convaincre son peuple de le suivre. Il n’est pas tout seul : il a avec lui Churchill (avec qui il met au point une vaste stratégie, bien avant Pearl Harbor, pour vaincre Hitler et Hiro-Hito) et, surtout, sa remarquable compagne, Eleanor, avec qui il forme un tandem indissociable. Contre lui, il a ses propres convictions religieuses et politiques, ses partenaires politiques et ses (nombreux) adversaires, ainsi que le peuple américain qui ne rêve que de paix.

Ce livre cherche à retracer les racines profondes de cette résolution tout à la fois improbable, inévitable et mûrement réfléchie.

La décision d’entrer en guerre sert de fil rouge pour saisir l’homme, comprendre le pays qu’il dirige, ainsi que le monde qu’il va largement contribuer à redéfinir.