RSS:
Publications
Comments

Jules Vallès – Jean Jaurès

Présentation de l’éditeur :

La collection « Bouquins » réédite les grandes biographies de Max Gallo, un des maîtres du genre. Ce premier volume rassemble ses portraits de Jules Vallès et de Jean Jaurès, publiés au milieu des années 1980 et qui reflètent la sensibilité humaniste de l’écrivain.

L’histoire de Jules Vallès, romancier qui a laissé des œuvres inoubliables, L’Enfant, Le Bachelier, L’Insurgé, est d’abord celle d’un rebelle, qui connut toute sa vie la faim, la persécution souvent, la lutte toujours. Un homme qui, après s’être enflammé, adolescent, pour la révolution de 1848, refusa de plier devant le coup d’État de Napoléon III, et demeura sous le Second Empire un opposant républicain.

Avant de devenir un insurgé durant la Commune, puis de connaître l’exil pendant près de dix ans. Max Gallo raconte au jour le jour un engagement dont le prix à payer fut la misère, la solitude, la prison, les échecs et pour finir une condamnation à mort par contumace.

La destinée de Jean Jaurès est celle d’un homme qui réussit à concilier raison et passion, et qui s’interrogeait sans cesse sur le sens de la vie et la signification de l’univers. Il fut un de nos leaders politiques les plus admirés et les plus calomniés. Autour du grand Jaurès gravite tout un monde de révoltes et de passions : celui des mineurs de Courrières ensevelis par centaines à la suite d’un coup de grisou, des vignerons en révolte, des anarchistes qui tuent à l’aveuglette et que l’on guillotine, de l’affaire Dreyfus qui divise toute la nation.

« Ce qu’il y a de plus grand dans le monde c’est la liberté souveraine de l’esprit », écrivait Jaurès dont le message mérite d’être de nouveau médité.

Dans un entretien inédit avec Jean-Luc Barré, publié en préface, Max Gallo revient sur sa propre expérience de l’engagement politique et du pouvoir et se livre à une réflexion critique sur cette période de sa vie.