RSS:
Publications
Comments

Faut-il penser autrement l’histoire du monde ?

Présentation de l’éditeur :

Comment écrire l’histoire de notre humanité, rendue urgente par l’interdépendance généralisée des sociétés ?

Longtemps, comme dans les planisphères, l’Europe a été mise au centre du récit historique.
Il est vrai que ce sont les Européens qui ont amorcé la mondialisation avec leurs «Grandes Découvertes » puis qui ont colonisé presque toute la Terre. Ils ont alors imposé leur représentation du monde, avec leurs outils cartographiques et leurs concepts. Ce temps est aujourd’hui révolu.

Désormais, des courants appelés « histoire globale » ou « études postcoloniales » défendent l’idée qu’une nouvelle géographie du Monde doit nécessiter une histoire renouvelée. Mais il ne suffit pas de décentrer simplement le récit, de préférer le Sud au Nord ou l’Orient à l’Occident.

L’histoire doit devenir multipolaire, comme l’espace mondial. Christian Grataloup défend l’apport essentiel d’une réflexion géographique pour dépasser ce qui ne serait qu’une somme de points de vue et construire une véritable histoire du Monde.