RSS:
Publications
Comments

Histoire de la Tauromachie – Une société du spectacle

Présentation de l’éditeur :

Dans la vieille terre d’aurochs qu’est l’Espagne, la mise à mort des taureaux était une activité ancestrale.
Existant au moins depuis le XVIe siècle, le toreo à pied populaire se détache progressivement de la tauromachie à cheval de la noblesse. Né dans les abattoirs sévillans contre la volonté des autorités, le toreo moderne se hausse peu à peu à la hauteur d’un art.

Codifié au XVIIIe siècle, il atteint son apogée à la fin du XIXe siècle et au début du XXe. Spectacle dont les grands matadors sont les idoles, la corrida est aussi un phénomène social lié à l’essor des villes et qui a donné naissance à une microsociété, le mundillo.

Par ses relations avec les bouleversements de l’Espagne, ses interactions avec l’élevage et le tourisme, elle a en outre une dimension politique et économique.

Par-delà la péninsule ibérique, la tauromachie exerce un rayonnement mondial, de l’Amérique latine au Midi de la France où elle est devenue un phénomène culturel essentiel.