RSS:
Publications
Comments

Archives de sciences sociales des religions n° 150 – Écritures radicales au Grand Siècle

Dans la France du XVIIe siècle, des volontés de réforme radicale de la vie religieuse se sont exprimées dans de nombreux écrits. Historiens de l’écrit et du fait religieux apportent les nuances nécessaires à la compréhension de ces « guerres de plumes ».

Quel rôle attribuait-on au XVIIe siècle à l’écriture pour définir la norme religieuse ? Comment les dynamiques dissidentes passaient-elles par l’écriture ? Des écrits peuvent-ils fonctionner comme marqueurs de radicalité? L’écriture peut-elle transformer elle-même des croyants en radicaux ?

Sommaire :

Xenia von TIPPELSKIRCH – Introduction. Radicalisme religieux et pratiques d’écriture au début de l’époque moderne.
Alain CANTILLON – Entre Formulaire et souscription. Le conflit de deux radicalités catholiques à Paris en 1661.
Lionel TRIGUEROS – Rome la Sainte de François Davant : une réécriture radicale d’Athalie.
Bérengère PARMENTIER – Radicalité et illégitimité : quelques cas de scribes écrivains.
Jean-Pascal GAY – Théologiens radicaux, théologies radicales ? Autour des pratiques d’écritures de quelques théologiens francophones de la fin du XVIIe siècle.
Xenia von TIPPELSKIRCH – Écrire l’expérience radicale : le cas de la conversion d’un trappiste.
Dinah RIBARD – Radicales séparations. Ermitages et guerres de plume à la fin du XVIIe siècle.

Varia
Sophie BLANCHY – Vierge, Mère ou Reine ? Apparitions mariales à Madagascar.
Gérôme TRUC – Esquisse d’une sociologie de la théologie. Une relecture de La topographie légendaire des évangiles en Terre sainte de Maurice Halbwachs.
Anouk COHEN – Le livre du Coran à Rabat et Casablanca.