RSS:
Publications
Comments

Les indiens Pueblo du Nouveau-Mexique

Il y a 470 ans, l’Occident « découvrait » les Pueblo, des peuples qui étaient alors installés depuis des siècles dans la région qu’ils occupent encore au Nouveau-Mexique, aux États-Unis. L’identité des Nations Pueblo a survécu à la colonisation espagnole, à la domination mexicaine, puis à la prise en main de la région par les États-Unis. Si les Pueblo ont été les perdants d’une histoire qui s’est écrite sans eux, par des peuples qui ne leur ont laissé que d’infimes parcelles du territoire ancestral, ils ont toujours refusé de se considérer comme des vaincus qui devaient se soumettre à l’occupant.

Ces peuples de culture et de mémoire orales n’ont laissé de traces écrites qu’à partir de la fin du XXe siècle. Préférant la politique du secret à celle de la médiatisation, ils acceptent aujourd’hui une visibilité strictement cadrée dans l’État du Nouveau-Mexique et refusent d’être des sujets d’étude. Cet ouvrage retrace la présence de leurs voix dans les textes des vainqueurs, voix souvent violentes qui s’expriment à travers – et malgré – le discours colonial. Loin du manichéisme qui est souvent de mise dans tout discours sur les autochtones, cet ouvrage analyse la voix des peuples pueblo qui affirment leur présence et leur identité.

Sommaire :

Première partie : La découverte et la conquête (1527-1593)
Chapitre 1 – Cabeza de Vaca et les voisins du nord du Peuple de la Vache
Chapitre 2 – Marcos de Niza et les Sept Cités de Cibola
Chapitre 3 – Coronado et la défaite des Sept Villes de Cibola
Chapitre 4- Coronado à Tiguex
Chapitre 5 : Expéditions légales et expéditions illégales (1581-1593)

Deuxième partie : La colonisation (1595-1630)
Chapitre 6 – Oñate et le départ de l’expédition vers le Nouveau-Mexique
Chapitre 7 – La colonisation en 1598
Chapitre 8 – La prise d’Acoma
Chapitre 9 – Les Franciscains
Chapitre 10 – Gerónimo de Zárate Salmerón et l’or de Quivira
Chapitre 11 – Alonso de Benavides

Troisième partie : Les révoltes (1680-1696)
Chapitre 12 – La révolte de 1680
Chapitre 13 – La reconquête et la révolte (1692-1696)

Quatrième partie : Les alliances (XVIIe-XIXe siècles)
Chapitre 14 – Le temps des alliances
Chapitre 15 – Angel Gonzales, gouverneur indien du Nouveau-Mexique
Chapitre 16 – L’assassinat du gouverneur et la contre-offensive américaine sur Taos
Chapitre 17 – Lewis H. Garrard et la pendaison des rebelles à Taos

Cinquième partie : La curiosité des Blancs et la politique du secret (1879-1939)
Chapitre 19 – Susan Wallace et la fin des Pueblo
Chapitre 20 – Les anthropologues chez les Pueblo

Sixième partie : Le lobbying blanc pour les Pueblo (1916-1934)
Chapitre 21 – Mabel Dodge Luhan, une riche héritière chez les Pueblo
Chapitre 22 – John Collier découvre les Pueblo
Chapitre 23 – La voix pueblo à Washington
Chapitre 24 – L’interdiction des danses pueblo
Chapitre 25 – La naissance du marché de l’art indien (1880-1920)
Chapitre 26 – La loi de réorganisation indienne

Septième partie : Les Pueblo et l’autochtonie (1960-2008)
Chapitre 27 – Les Nations Pueblo souveraines
Chapitre 28 – Autochtonie, « droit indien » et économie pueblo
Chapitre 29 – La protection de la propriété culturelle : l’exemple du soleil zia
Chapitre 30 – L’auto-histoire et la recherche de la spécificité indienne
Chapitre 31 – La littérature pueblo : vue d’ensemble
Chapitre 32 – Leslie Marmon Silko, Almanac of the Dead, littérature pueblo radicale