RSS:
Publications
Comments

Esquisse des nouveaux programmes d’histoire-géographie de Terminale

D’après les informations de l’APHG, la nouvelle épreuve d’histoire-géo du bac S, désormais passée en fin de première « consisterait en une épreuve écrite de 4 H, suivie d’un oral pour les élèves qui n’auront pas obtenu la moyenne. Le coefficient n’est pas encore fixé. L’épreuve écrite viserait à respecter un strict équilibre entre l’histoire et la géographie. La composition disparaitrait au profit d’une « réponse longue » d’environ deux pages.

Trois hypothèses sont étudiées en l’état. Première hypothèse : 4 exercices écrits de chacun 5 points ; en Histoire, une réponse longue sur un sujet précis, l’étude critique d’un ou deux documents à partir de questions ; en Géographie, une réponse longue sur un sujet précis, une étude de document, un croquis ou un schéma élaboré à partir d’un ou deux documents. Deuxième hypothèse : l’élève n’aurait à faire que 3 exercices (avec une réponse longue obligatoire). Troisième hypothèse : 2 exercices, une réponse longue sur un sujet précis et une étude de documents. »

Quant au programme des Terminales ES et L, « il y aurait en Histoire 6 questions qui visent à permettre de comprendre le monde actuel : Le Moyen Orient, de la dislocation de l’Empire ottoman à nos jours ; la Chine, depuis le sac du Palais d’Eté jusqu’à aujourd’hui ; l’Afrique, depuis les indépendances ; l’histoire des Etats-Unis (vue sous la problématique de la puissance) ; cultures et religions ; la construction de l’Etat en France, depuis l’Ancien Régime. La Géographie aurait deux entrées : la mondialisation (les acteurs, les territoires) ; les approches économiques et géopolitiques des aires continentales (Amérique, Afrique, Asie) avec à l’intérieur de chacune l’étude des inégalités, des contrastes, etc. »