RSS:
Publications
Comments

Les douleurs de l’industrie

Quels sont les effets du travail sur la santé ? Autour de 1860, la question s’érige en intérêt scientifique pour les maladies liées au travail et pour leur prévention, sous le terme d’« hygiène industrielle » Écartelé entre médecine et technique, ce savoir singulier exprime la prise de conscience des dangers sanitaires liés à l’industrialisation et révèle la métamorphose des regards portés sur le corps de l’ouvrier, corps malade ou déformé.

douleursindustrie

Avec pour point de départ la politique sanitaire, atypique, menée à la cristallerie de Baccarat, Caroline Moriceau examine cette discipline nommée hygiène industrielle dans la seconde moitié du XIXe siècle. Comment est-elle née ? Quelles ont été ses conséquences sur les ateliers, sur la société ? N’est-elle pas, au fond, un projet politique visant à permettre la poursuite d’une industrialisation dont on s’apprête à payer le coût, à la fois humain et environnemental ?

À la croisée de l’histoire des sciences et de l’histoire des conditions de l’industrialisation, ce livre dévoile des sources inattendues et saisit quelque chose des réalités matérielles des ateliers, du rapport de l’ouvrier à son métier, à son cadre de travail et à son corps. C’est aussi une observation inédite de la genèse du système français de prévention face aux risques professionnels.

Table des matières:

Introduction

Prologue : La santé ouvrière comme enjeu. Détour par les cristalleries de Baccarat
Une manufacture peu ordinaire
Un lieu d’expérimentations sociales, techniques et sanitaires

Première partie
L’atelier revisité. Généalogie d’un regard

Chapitre premier – Regards croisés sur l’ouvrier : les héritages
Une pratique administrative
Une forme de l’observation sociale. L’influence de Villermé
Une discipline académique ?
Chapitre 2 – Légitimation et spécification d’un genre
Une discipline socialement et politiquement nécessaire
Un projet scientifique

Deuxième partie
Une communauté active

Chapitre 3 – Un milieu en voie de spécialisation
L’administrateur, l’ingénieur, le médecin et le militant
De l’atelier au laboratoire : la technicisation des approches
Chapitre 4 – Dire et dénoncer les risques du travail
Hygiénistes entre eux. Revues spécialisées et sociétés savantes
Travaux sans histoire et histoires polémiques.
Chronique de l’hygiène industrielle dans la seconde moitié du xixe siècle
L’interpellation du politique. L’hygiène industrielle en congrès

Troisième partie
L’ordre industriel sous la loi de l’hygiène

Chapitre 5 – Consciences et usages du corps
Silences coupables
Corps surveillés, corps protégés : le maintien des équilibres industriels

Chapitre 6 – Une pédagogie délicate
Instruire et former les cadres. Cours, traités et presse spécialisée
Informer et éduquer la population. Conférences, musées, expositions
Chapitre 7 – Défendre le droit à la santé
L’hygiène industrielle dans la lutte politique et syndicale
L’hygiène et la lutte syndicale : l’exemple de l’industrie verrière
L’hygiène comme savoir et participation à l’ordre industriel

Conclusion
Annexes
Chronologie sommaire de l’hygiène industrielle
Loi du 12 juin 1893 et son décret d’application du 10 mars 1894
Principales sources et indications bibliographiques