RSS:
Publications
Comments

Le Sud des États-Unis après la guerre de Sécession

emansud

La période qui court depuis la fin de la guerre de Sécession (et l’émancipation) en 1865 jusqu’à la mise en place de la ségrégation à la fin du XIXe siècle (reconnue par la Cour suprême en 1896) est centrale dans l’histoire du Sud des États-Unis : des bouleversements considérables s’y sont produits, avec la fin d’un monde (celui de l’esclavage et du coton roi) et l’émergence d’un autre — modèle de société fondé sur la suprématie blanche et la ségrégation raciale, tiraillé entre des tentatives pour rattraper le retard industriel et la persistance de la pauvreté rurale.

Ce livre, nourri des recherches les plus récentes, offre une explication des transformations du Sud à la fin du XIXe siècle couvrant aussi bien les aspects politiques et économiques que sociaux et culturels et de leur importance pour l’ensemble des États-Unis du XXe siècle explication nécessaire aussi bien pour comprendre le mouvement des droits civiques que les controverses actuelles sur l’usage du drapeau confédéré.

Sommaire :

Introduction

Chapitre premier. — Quelle paix pour une guerre civile ?
La victoire du Nord et ses conséquences
Au Sud, le chaos
La « Reconstruction présidentielle » : la restauration minimale des États du Sud
La reprise en main de la Reconstruction par les républicains

Chapitre II. — Réintégrer le Sud à l’Union
La Reconstruction républicaine : pérenniser les fruits de la victoire
Refonder la politique dans le Sud
Les limites de l’engagement du Nord
Une « contre-Reconstruction »

Chapitre III. — La création du « Nouveau Sud »
L’héritage économique de la guerre
Une économie agricole en pleine transformation : le développement du métayage
Le rôle du commerce dans le « Nouveau Sud »
L’importance croissante mais limitée des villes
L’impact économique et social des migrations

Chapitre IV. — Une révolution sociale avortée

La constitution d’une communauté noire
Le monde social des Blancs du Sud
Imposer l’ordre racial

Chapitre V. — « Vieux Sud » et « Cause perdue » : l’invention du mythe sudiste
Donner un sens à la guerre : les rites commémoratifs
La guerre de libération : les Noirs et la défense de la vision émancipatrice
La création du mythe de la « Cause perdue »
Le Sud remporte la paix : la réconciliation Nord-Sud et la marginalisation des Noirs

Conclusion