RSS:
Publications
Comments

La Franche-Comté de Lucien Febvre

pIIfebvre

Les éditions Perrin proposent une réédition de la thèse de Lucien Febvre, accompagnée d’une préface d’Emmanuel Le Roy Ladurie.

Un siècle après sa soutenance, Philippe II et la Franche-Comté apparaît comme la matrice de l’œuvre d’un géant et d’une école.

Dès les premières pages, Febvre emprunte aux sciences sociales nées avec le xxe siècle : sa géographie comtoise doit à Vidal de La Blache, son analyse des pratiques marchandes et des rapports contre les pouvoirs proches ou lointains montre une connaissance de la sociologie durkheimienne, ses réflexions sur la psychologie collective des Comtois du XVIe siècle – ses lointains  » pays  » – reflètent ses nombreuses conversations avec son ami Henri Wallon.

Le tout forme pourtant un exemple de recherche historique, car Lucien Febvre se tient toujours à sa seule place d’historien : confrontation légitime avec d’autres approches, ambition anthropologique assumée, mais dans un temps, un siècle et des lieux précis.

A la lecture de ce livre majeur, on comprend pourquoi vingt ans plus tard, et Marc Bloch aidant, Lucien Febvre se lancera dans l’aventure des Annales. Et surtout pourquoi, parmi la génération suivante, les plus grands – de Braudel à Le Roy Ladurie en passant par Goubert – ont pris modèle sur cette Franche-Comté.

Sommaire:


* LA COMTE A LA VEILLE DU REGNE DE PHILIPPE II

* Le pays
* L’état comtois et ses origines
* Le gouvernement

* LES DEBUTS DU REGNE DE PHILIPPE II, NOBLESSE ET BOURGEOISIE

* L’avènement de Philippe II
* Granvelle, Simon Renard et la noblesse comtoise
* La noblesse et les seigneuries

* LA COMTE ET LA REVOLUTION DES PAYS-BAS

* Guillaume d’Orange en Franche-Comté
* La mission de Moron
* Besançon, la réforme et la Franche-Comté

* LES PROGRES DE L’ABSOLUTIONISME, LA COMTE NOUVELLE

* Les réformes : l’église
* Les réformes : l’université de Dole
* Les réformes : le parlement