RSS:
Publications
Comments

Penser l’histoire globale

histglobaledecou

En quoi l’actuel renouveau de l’Asie plonge-t-il ses racines dans une « longue durée globale » ?

Quelle est la nature des changements structurels accompagnant la croissance démographique, le développement de l’État et du commerce, l’accumulation localisée des richesses et des savoirs ?

Comment rendre intelligible une expansion géographique des flux d’échange et le déploiement parfois concomitant du capitalisme à l’échelle nationale, puis mondiale ?

Pour la première fois en France, un ouvrage réunit anthropologues, économistes, politologues, sociologues et historiens pour répondre à ces questions et esquisser les grandes lignes d’un nouveau programme de recherche : l’Histoire globale. Celle-ci recouvre d’abord une analyse du rôle crucial du monde non européen dans l’histoire de l’humanité pour sortir enfin d’une démarche trop « eurocentrée ».

Elle constitue ensuite un profond renouvellement de l’analyse en termes de système-monde, au-delà des œuvres incontournables de Braudel et de Wallerstein. Elle inclut enfin l’analyse comparative des processus de mondialisation.

Le pari de cet ouvrage est de présenter l’Histoire globale à partir de textes classiques ou inédits de quelques-uns de ses auteurs les plus marquants. Un prologue propose une synthèse de ses problématiques et recherches les plus caractéristiques, en soulignant leurs enjeux épistémologiques pour les sciences sociales.

Les contributions de Beaujard, Bentley, Goody, Hall et Chase-Dunn éclairent les processus pluriséculaires d’intégration intercontinentale ; celles d’Aglietta, Arrighi et Silver, Gills et Denemark, Wallerstein abordent la naissance, le développement et les crises du capitalisme global ; les écrits de Berger, Goldstone, Norel, Pomeranz, Wong analysent les liens entre les épisodes de croissance et de créativité culturelle récurrents (ou « efflorescences »), et les processus de mondialisation.

Philippe Beaujard est anthropologue et directeur de recherches au CNRS, affilié au Centre d’étude des mondes africains.

Laurent Berger est anthropologue, chargé de la recherche au musée du quai Branly et rattaché au Laboratoire d’anthropologie sociale.

Philippe Norel est économiste à l’université de Poitiers, au Centre de recherche sur l’intégration économique et financière, et professeur à Sciences-Po.

Le sommaire:


Prologue. Par-delà l’eurocentrisme : les mondialisations et le capitalisme au prisme de l’Histoire globale, par Philippe Beaujard, Laurent Berger et Philippe Norel

I / Histoire globale et intégration intercontinentale

1. L’intégration de l’hémisphère oriental du monde, 500-1500 apr. J.-C., par Jerry Bentley

2. Un seul système-monde avant le XVIe siècle ? L’océan Indien au coeur de l’intégration de l’hémisphère afro-eurasien, par Philippe Beaujard

3. De la comparabilité des civilisations eurasiennes, par Jack Goody

4. Changement social et intégration des réseaux d’échange dans la longue durée, par Thomas Hall et Christopher Chase-Dunn

II / Histoire globale et capitalisme

5. La construction d’une économie-monde européenne (1450-1750), par Immanuel Wallerstein

6. L’hypothèse de la continuité historique du système monde, par Barry Gills et Robert Denemark

7. Capitalisme et (dés-)ordre mondial, par Giovanni Arrighi et Beverly Silver

8. La régulation des systèmes monétaires dans l’histoire du capitalisme, par Michel Aglietta

III. Histoire globale, efflorescences et mondialisations

9. Efflorescences et croissance économique en Histoire globale : une réinterprétation de l’essor de l’Occident et de la Révolution industrielle, par Jack Goldstone

10. Le machinisme induit-il une discontinuité historique ? Industrialisation, modernité précoce et formes du changement économique dans l’Histoire globale, par Kenneth Pomeranz

11. Dynamique smithienne et création des institutions du capitalisme : une analyse des mondialisations antérieures à 1860, par Philippe Norel

12. La Chine et l’économie politique de son empire agraire dans l’Histoire globale, par Roy Bin Wong

Épilogue. Capitalisme et mondialisation. De l’autonomie des trajectoires locales à l’interdépendance systémique globale, par Laurent Berger

Bibliographie générale.


Visiter le forum d’histoire globale