RSS:
Publications
Comments

Le coup d’état – Robespierre, Danton et Marat contre le premier parlement élu au suffrage universel masculin

Présentation de l’éditeur :

La prise de la Bastille, la déclaration des droits de l’Homme, l’exécution de Louis XVI, l’insurrection en Vendée… L’histoire de la Révolution, on croit en connaître les grandes lignes. Mais ce que furent, au jour le jour, les débats et les doutes des hommes qui représentaient le peuple à la Convention, nous n’en avons pas l’idée. Pas plus que des sentiments qui pouvaient agiter les protagonistes, ni de ce qui, dans leurs décisions, était dicté par les circonstances, les affinités, la peur ou le ressentiment.

Au plus près de leurs échanges, à la tribune de l’Assemblée ou dans les clubs, au fil de leurs Mémoires et de leurs correspondances, c’est ce tableau extraordinairement vivant, incarné, passionné, que Pedro J. Ramirez met ici au jour. Pour mieux dévoiler comment, au printemps 1793, la minorité de la Chambre a pu prendre le pas sur la majorité modérée. Et établir, à l’issue d’un véritable coup d’Etat, un régime de terreur qui a définitivement éloigné la Révolution de son idéal démocratique.