RSS:
Publications
Comments

Français ? La nation en débat entre colonies et métropole (XVIe-XIXe siècle)

Présentation de l’éditeur :

Que veut dire être français ? Qui peut se prétendre tel ? Au cœur du débat se trouvent les rapports entre nation, empire et race. Des prémices de l’expansion coloniale française auXVIe siècle à l’abolition de l’esclavage au milieu du XIXe siècle, ce livre retace la généalogie du débat sur l’identité nationale.

Dans les décennies qui précèdent la Révolution, l’opinion publique en formation s’empare des questions de souveraineté et de citoyenneté et fait de la nation un enjeu politique majeur. Qui peut appartenir à cette nouvelle communauté politique? Qui inclure? Qui exclure? L’incorporation politique et juridique implique-t-elle nécessairement l’assimilation culturelle ?

Des prémices de l’expansion coloniale française au XVIe siècle à l’abolition de l’esclavage au milieu du XIXe siècle, colonies et métropole sont ici réunies dans un même cadre d’analyse. Portant le regard des ports de la façade atlantique du royaume à la Louisiane ou aux Mascareignes, en passant par le Canada, Saint-Domingue et les comptoirs de traite sénégalais, les huit contributions de cet ouvrage explorent l’éventail de significations que la francité prit pour les acteurs, qu’ils soient Européens, Amérindiens ou Africains.

Dans le laboratoire colonial, l’identité nationale se révèle plurielle, contradictoire et changeante. Aussi ne cesse-t-elle jamais d’être un terrain de discussions et de contestations.