RSS:
Publications
Comments

Auguste, maître du monde – Actium, 2 septembre 31 avant J.-C.

Présentation de l’éditeur :

« Décisive dans l’histoire de l’Empire romain, la bataille d’Actium scelle l’affrontement devenu inévitable entre Octavien, d’un côté, et Marc Antoine et Cléopâtre, de l’autre. Décisive parce que, lorsque la nuit tombe sur le golfe d’Ambracie, au nord-ouest de la Grèce, au soir du 2 septembre 31 avant Jésus-Christ, Octavien, vainqueur, demeure seul maître du monde romain. Devenu Auguste et premier empereur romain, il inaugure une nouvelle ère qui ne s’achèvera qu’à la chute de Rome au Ve siècle.

Défait et lâché par ses alliés, Marc Antoine se donne la mort en août 30. Ce suicide est suivi quinze jours plus tard par celui, célèbre, de Cléopâtre. L’assassinat de Jules César en 44 avant J.-C. aboutit au partage de l’Empire : Marc Antoine règne sur l’Orient, en compagnie de Cléopâtre, tandis qu’Octavien gouverne l’Occident. Cela fait donc plus de dix ans que les deux protagonistes s’affrontent par partisans, campagnes de dénigrement et propagande interposés.

La guerre est finalement déclarée, à la fin de l’été 32. Jusqu’au printemps 31, une « drôle de guerre » met aux prises les deux adversaires. Au matin du 2 septembre, au large d’Actium sur la mer Ionienne, après quatre jours de tempête, la bataille a bien lieu. Près de 800 navires et 80 000 hommes se font face. L’issue de cette bataille meurtrière était-elle inéluctable ? À quel moment la bataille fut-elle perdue pour Marc Antoine ? Quel aurait été l’Empire romain s’il l’avait emportée ? Quel fut le rôle de Cléopâtre ? C’est à ces questions, et à bien d’autres, que Pierre Cosme répond ici, brossant en creux l’histoire de cette décennie cruciale. »