RSS:
Publications
Comments

Histoire de la France contemporaine – Croissance et contestations (1958-1981)

Présentation de l’éditeur :

Des années De Gaulle aux années Giscard, Jean Vigreux retrace ces décennies décisives pour comprendre le temps présent. Avec le retour de De Gaulle, en mai 1958, c’est la naissance de la Ve République, un régime pensé par et pour le Général. L’élection au suffrage universel direct du Président de la République, votée par référendum en 1962, rompt avec une tradition républicaine séculaire, et entraîne une bipolarisation de la vie politique qui ne s’est pas démentie.

En 1962, la fin de la guerre d’Algérie, dont l’ombre portée continue de s’étendre sur la société tout entière, clôt un cycle de guerre ininterrompu depuis 1939. C’est le temps de la haute croissance et du plein emploi. De Gaulle puis Pompidou mènent des politiques volontaristes en matière de modernisation agricole et industrielle, d’aménagement du territoire avant que le premier choc pétrolier ne fasse basculer la France dans la crise.

Faut-il en rester pour autant à l’idée de Trente Glorieuses ? La période fut un temps de bouleversements et de conflits à vif, de refondations politiques et syndicales aussi. Avec les événements de 1968, s’ouvrent une décennie de contestations et une époque de libération des moeurs que le politique accompagne ou rattrape. « Tout est politique » : le politique ici donne le ton, mais sous la forme d’une histoire sociale du politique qui varie les échelles du local au national, met l’accent sur les hommes et les réseaux.

Trois temps structurent l’ouvrage : La République gaullienne (1958-1969), puis « Un lourd héritage ? Le moment Pompidou (1969-1974) » et enfin « La France dans la crise (1974-1981) ».