RSS:
Publications
Comments

La Révolution française et la naissance de la démocratie électorale

Présentation de l’éditeur :

Dans l’imaginaire populaire, la Révolution française évoque encore parfois l’image créée par Charles Dickens : Madame de Farge tricotant alors que roulent les têtes des victimes de la Terreur. Mais la Terreur ne fut qu’éphémère alors que la Révolution a laissé en héritage les élections démocratiques. En effet, l’unie est un symbole beaucoup plus fonde cet important bouleversement que la guillotine.

La Révolution française a fait des élections le fondement de la légitimité politique, l’expression de la volonté populaire, le mode de sélection du personnel politique et rendu responsables les élus. Des élections des états généraux en 1789 jusqu’à l’accession de Napoléon par le moyen du plébiscite constitutionnel de 1799, des millions de citoyens ont voté dans au moins vingt consultations pendant la décennie révolutionnaire.

Se fondant sur deux décennies de recherche dans les Archives nationales, celles de presque tous les 83 départements créés en 1789 et de nombreuses archives municipales, la Bibliothèque nationale et celles locales, ce livre réaffirme la place de la Révolution française comme l’un des ancêtres de la démocratie moderne. En même temps que la révolution américaine, la Révolution française donne naissance aux élections démocratiques à la fin du dix-huitième siècle.

Dans ce livre, nous sommes les témoins de la création de la démocratie moderne. Face an cynisme général concernant les élections aujourd’hui, il est rassurant de découvrir des élections tenues sans l’influence néfaste de l’argent, des médias et des groupes d’intérêt. Malgré les difficultés de son accouchement, l’apprentissage de la démocratie en France a laissé titi héritage durable pour le développeraient de la démocratie moderne en France, en Europe et dans le monde entier.

Ce livre est essentiel pour les historiens, les politologues, les sociologues et tous les lecteurs qui s’intéressent aux origines de la démocratie libérale moderne.