RSS:
Publications
Comments

Le discours des livres – Bibliothèques et manuscrits en Europe (IXe-XVe siècle)

Présentation de l’éditeur :

Lieux de conservation et de transmission des textes, les bibliothèques médiévales ont une histoire qui s’écrit en même temps que celle de l’affirmation du livre comme outil de communication culturelle et sociale.

Cet ouvrage retrace l’évolution de l’aspect et de la structure du manuscrit en occident, de l’époque carolingienne au XVe siècle. On y voit les auteurs s’impliquer de plus en plus concrètement dans le processus d’écriture, sous l’influence des usages documentaires.

Les bibliothèques, détentrices de la mémoire et de l’autorité, ont pour mission d’encadrer une pratique de la lecture exclusivement finalisée à l’étude, à l’enseignement et à l’argumentation, tant écrite qu’orale. Les bibliothèques sont aussi de véritables institutions qui, à la fin du Moyen Age, sont appelées à canaliser la demande d’un public de lecteurs de plus en plus large.

Alors que l’acquisition de livres ne reflète plus, souvent, qu’un choix d’ordre privé, les grandes collections manuscrites allient la qualité des textes et l’universalité des savoirs dans un modèle culturel d’excellence, à l’intention des savants.