RSS:
Publications
Comments

La fabrique des monstres – Les Etats-Unis et le Freak Show (1840-1940)

Présentation de l’éditeur :

Au fil des années 1840, les Etats-Unis inventèrent le spectacle des freaks – les difformes, les « erreurs de la nature ». Cette attraction constituera, cent ans durant, un phénomène de société.

Outre les nains, les siamois, les géants, les microcéphales, les obèses, les femmes à barbe et autre « curiosités instructives », on exhibe alors des échantillons de peuples exotiques ou « sauvages », à commencer par les Peaux-Rouges. Les mises en scène varient du musée des horreurs à la parade monstrueuse en passant, cas le plus fréquent, par le « sideshow », soit l’installation d’une ménagerie humaine à côté d’un cirque. Tel est le spéctacle du monde qui voyageait à travers le pays-continent, à l’heure de la Conquête de l’Ouest.

S’appuyant sur l’essor de la presse et de la photographie, Barnum transformera même les freaks en « people » dont les amours et les mariages passionnent le public. C’est le temps des premiers monstres sacrés. Robert Bogdan s’est plongé dans les archives du Cirque américain pour étudier cette fabrique, son imaginaire et son économie, florissante jusqu’en 1940. Il analyse également sa persistance et la façon dont l’industrie du spectacle en conserve aujourd’hui certaines structures.

80 photographies, stupéfiantes à plus d’un titre, illustrent l’ouvrage.