RSS:
Publications
Comments

L’individu et la guerre – Du chevalier Bayard au soldat inconnu

Présentation de l’éditeur :

L’ouvrage cherche à montrer que la guerre des siècles classiques a constitué l’un des lieux de développement et d’émergence de l’individu : tandis que la cavalerie, unité aristocratique, tend à perdre son caractère central, le soldat privatus devient la mesure de l’armée. Au gré de cette évolution se construit pour tous ceux qui participent à la guerre l’expérience d’une société où la hiérarchie immuable de l’ordre aristocratique laisserait la place à une reconnaissance de la valeur de l’individu.

Les guerres du XXe siècle transformeront néanmoins en profondeur ce modèle, pour faire de la guerre le symbole d’un anéantissement total et d’une déshumanisation de l’individu. L’essai s’organise selon un ordre chronologique, et retrace l’avènement progressif, du XVIe au XVIIIe siècle, du temps des soldats, puis le passage, de 1815 à 1914, de la guerre des individus à la guerre de masse.