RSS:
Publications
Comments

La féodalité, de Charlemagne à la guerre de Cent ans

Présentation de l’éditeur :

De la chute de l’Empire carolingien (consommée en 888) à la puissance capétienne incarnée par Louis IX au XIIIe siècle, s’instaure la féodalité : des ducs, des marquis, des comtes régissent de véritables principautés régionales, au point d’éclipser les rois. Sous eux, prolifèrent les châteaux, et donc le pouvoir de certains seigneurs. Une société d’héritiers se met en place, encadrée par des règles strictes.

C’est à une étude renouvelée de cette société que se consacre ce dossier.