RSS:
Publications
Comments

Le discours ethnographique à Byzance : continuité et rupture

Présentation de l’éditeur :

Ce livre, issu d’une série de conférences données à l’EHESS en 2010 est une première esquisse pour mieux cerner l’attitude des Grecs du Moyen-Âge face au monde extérieur, mais aussi face à eux-mêmes.

Il est consacré à l’étude de la représentation des peuples étrangers dans la littérature byzantine entre le IVe et le XIIe siècle, en analysant les textes littéraires sous l’angle du contexte politique.

L’auteur démontre que les Byzantins avaient une connaissance détaillée des peuples étrangers, et que leur ethnographie était liée aux débats contemporains, en particulier à ceux qui portaient sur la politique impériale et sur les conflits religieux, dans le but de mettre en évidence la supériorité romano-chrétienne.