RSS:
Publications
Comments

L’Inde des Lumières – Discours, histoire, savoirs (XVIIe-XIXe siècle)

Présentation de l’éditeur :

À l’apogée des Lumières, les philosophes et encyclopédistes français ont revendiqué une autorité intellectuelle sur l’univers entier. Ce recueil offre un éclairage sur le rôle de l’Asie du Sud dans l’Europe des Lumières et du rôle des Lumières européenne.

Dans le contexte de l’expansion coloniale et de la concurrence commerciale mondiale entre les puissances européennes, la question de savoir exactement quelles sont les modalités dont les divers acteurs des Lumières usaient tant pour le renforcement et la privation des droits que pour les effets cumulés de multiples efforts, au cours d’une trajectoire amorcée avec les «Grandes découvertes» et achevée avec les Empires, reste peu explorée.

Comment le passé et le présent de l’Asie du Sud ont inspiré les savants européens pour théoriser à propos de la nature de l’État, de la société et de la connaissance ? Quels rôles les nouveaux forums – académies, salons, la circulation des livres et des lettres à la fois officiellement sanctionnés et condamnés jouent-ils en offrant un espace public pour le dialogue qui a propulsé le discours européen sur l’Asie du Sud ? Le rôle de l’Asie du Sud en tant que topographie cartographiée par l’Europe dans une tentative de se connaître elle-même est explorée en revisitant les archives, en faisant revivre les itinéraires de ses divers acteurs (missionnaires, commerçants, voyageurs, philosophes), et en entrelaçant les chronologies, les géographies et les pratiques de fabrication du savoir de la période.

Ce volume rend hommage à Sylvia Murr et élargit son champ d’investigation. Une attention particulière est portée à la production, à la circulation et à la dissémination de savoirs utiles sur l’Inde, dont certains sont textuels, mais peuvent aussi être contenus dans des images et des objets.

SOMMAIRE

Ines G. Zupanov et Marie Fourcade
Introduction: La question des Lumières en Inde, un champ à revisiter

De l’émergence des discours sur l’Inde
Joan Pau Rubiés – Race, Climate and Civilization in the works of François Bernier
Rolando Minuti – l’Inde dans l’œuvre de Montesquieu
Silvia Sebastiani – William Robertson, entre l’Amérique et l’Inde. D’un nouveau monde sans histoire au berceau de la culture et du commerce
Maurice Olender – Quelques captations érudites
Colonialisme et Lumières
Mira Kamdar – La fable de l’Inde : Diderot et le paradoxe sur l’Histoire des deux Indes
Sunil Agnani – India and Haiti as Colonial Spaces of the Enlightenment
Blake Smith – Diplomacy and its forms of knowledge : Anquetil-Duperron, the balance of power, and India in the French global imaginary, 1778-1803

L’Inde mise en scène
Angela Baretto Xavier – The Tragedy of Porus:Empire and politics in 18th century Goa
Tiziana Leucci – De la danseuse de temple des missionnaires et voyageurs à la bayadère des philosophes et artistes
Tara Mayer – Clothing the enlightened body: European dress in India during the age of reason
Raphaël Rousseleau – Le ‘paria forestier’ au miroir des brahmes : une généalogie du bon sauvage de l’Inde

L’Inde dans les savoirs/Les savoirs dans l’Inde
Dhruv Raina – “Becoming All things to All”: French Jesuit Scientists and the Construction of the Antiquity of the Sciences of India
Sumathi Ramaswamy – Global encounters, earthly Knowledges, Wordly selves
Marie Fourcade – Sylvia Murr (1947-2002): Fragments d’un savoir sur l’Inde