RSS:
Publications
Comments

Révolution, guerre, interférences (1789-1815)

Présentation de l’éditeur :

Les histoires de la France et de l’Allemagne ont rarement été autant liées qu’entre 1789 et 1815. Or les études historiennes portant sur cette période n’ont jusqu’à présent envisagé ces deux pays que de façon séparée et se sont plu à les opposer : à la Révolution s’emparant du premier ferait face la voie réformiste empruntée par le second. Ce livre envisage de façon neuve les interférences produites malgré et par la guerre, dans des contextes de violence et de domination.

Sondant les représentations de la frontière commune, les perceptions de l’autre, les échos par la voie de l’imprimé, les notions de politisation et de modernisation de l’appareil d’Etat, les perceptions du temps, le vécu de la violence, il dénonce les dichotomies trompeuses. Ce bilan d’une histoire appelée à être transnationale interroge les notions et méthodes des transferts culturels, de la comparaison et de l’histoire croisée.

Autrement dit, il présente à la fois la trame chronologique de cette difficile période et une réflexion sur la méthode historienne.