RSS:
Publications
Comments

Victor Klemperer – Repenser le langage totalitaire

Présentation de l’éditeur :

Abondance d’abréviations donnant le sentiment d’appartenir à un groupe d’initiés, profusion de termes techniques mécanisant l’homme, emploi constant de superlatifs pour toute entreprise nazie, enflure sentimentale : c’est à l’aide de cette langue pauvre que le régime nazi s’insinue dans les esprits et modifient les manières de penser. C’est cette « novlangue » que recense au quotidien dans son journal l’écrivain et philologue Victor Klemperer (1881-1960).

L’ouvrage dirigé par Laurence Aubry et Béatrice Turpin se nourrit de cette oeuvre novatrice pour en mesurer la portée à nouveau frais, la confronter à d’autres pensées comme celle d’Arendt, l’évaluer à l’aune de situations politiques contemporaines. Une réflexion stimulante qui montre comment les nazis et leurs épigones sont parvenus à asservir une langue, et donc la pensée elle-même, à l’oeuvre de manipulation des masses.