RSS:
Publications
Comments

Pire que la guerre – Massacres et génocides au XXe siècle

Présentation de l’éditeur :

Depuis le début du XXe siècle, les meurtres de masse ont fait des millions de victimes dans le monde entier, bien davantage que les guerres elles-mêmes. Dans toute l’Europe, mais aussi en Afrique, au Guatemala ou en Indonésie, au Cambodge comme au Darfour, les massacres de masse se sont succédé sans qu’aucune instance politique, nationale ou supranationale, ne parvienne à y mettre un terme ni même à les prévenir.

Comment expliquer cette incroyable impuissance ? Daniel J. Goldhagen propose une brillante analyse anthropologique de ces massacres de masse: pourquoi et comment débutent-ils ? Qui en sont les auteurs et quels sont leurs motifs ? Quels sont les fondements idéologiques de ces attaques « éliminationnistes » ? Il dénonce les défaillances du système international qui, pour des raisons politiques et au mépris des droits de l’homme, ne parvient ni à définir ni à lutter efficacement contre ces massacres.

Car, selon lui, la possibilité même du génocide tient moins à l’ordre qui a été donné qu’à la décision individuelle de l’exécuter. Le premier livre de Daniel J. Goldhagen, Les Bourreaux volontaires de Hitler, avait radicalement changé notre manière de penser la Shoah ; Pire que la guerre nous plonge au cour des ténèbres de notre histoire contemporaine et transforme notre compréhension des massacres de masse.

Cette somme magistrale, qui a demandé plus de dix années de travail, place chacun devant ses responsabilités et plaide pour la conduite de politiques enfin capables de sauver d’innombrables vies.