RSS:
Publications
Comments

Vassili Grossman – Un écrivain de combat

Présentation de l’éditeur :

Au terme d’une minutieuse enquête, menée en Russie, en Ukraine et en Israël, Myriam Anissimov nous offre le compte- rendu détaillé du parcours de l’auteur de Vie et destin.

L’écrivain a acquis progressivement la conscience de la tragédie du stalinisme. Victime d’un régime dont, dans les premiers temps, il était le partisan, il découvre, à travers les persécutions dont tout opposant est harcelé, et en particulier les Juifs, que le système est profondément destructeur.

La biographe qui, pour écrire son livre (pendant plus de cinq ans) est allée dépouiller, sur place, les archives des services secrets russes et a rencontré la famille de l’écrivain, qui lui a donné accès à toute la correspondance et tous les albums familiaux, raconte, à travers l’extraordinaire destin d’un écrivain (chimiste de profession), d’abord célébré par le régime, puis de plus en plus critique à mesure qu’il prend conscience de la stratégie totalitaire du stalinisme et surtout lorsqu’il devient lui-même victime de l’antisémitisme, toute l’histoire de l’ancienne URSS.

Grossman mourra sans avoir assisté à la publication de son ouvrage fondamental, document exceptionnel sur la manipulation et la destruction des individus, au nom d’un hypothétique bien collectif. La maladie aura raison de sa résistance et c’est grâce à la ténacité de ses proches et amis que son chef-d’œuvre verra le jour. Avec une grande honnêteté, Myriam Anissimov suit le parcours d’un intellectuel ambitieux, à la vie sentimentale tourmentée.

Outre d’importants cahiers photos et des appendices d’une grande rareté historique (minutes d’interrogatoires et de procès, listes de condamnation, discours politiques), le récit de Myriam Anissimov offre de nombreuses informations sur l’arrière-fond familial, psychologique, éditorial, administratif et politique qui a servi de base à l’œuvre de Vassili Grossman, sur les goulags, sur les persécutions raciales, sur les polémiques littéraires.