RSS:
Publications
Comments

Retour sur la guerre d’Algérie

Yves Courière fut l’un des premiers qui, dans les années qui suivirent les accords d’Evian, entreprit d’écrire une histoire de la guerre qui venait de s’achever dans la douleur. Il bénéficiait pour ce faire d’une connaissance directe du terrain et des événements, puisqu’il avait arpenté l’Algérie en guerre en tant que reporter, recevant pour ce travail le prix Albert Londres en 1966. Son Histoire de la guerre d’Algérie en quatre forts volumes parus entre 1966 et 1971 (rééditée et toujours disponible, en deux volumes, aux éditions Fayard) rencontre un immense succès, s’écoulant à plus d’un million d’exemplaires. C’est pour prolonger ce travail fondateur qu’il s’associe au réalisateur Philippe Monnier pour produire, en 1972, le premier documentaire retraçant l’histoire de ce conflit.

Cinquante ans après la fin de la guerre, et quarante ans après la sortie du film de Courrière, les Editions Montparnasse proposent une nouvelle édition de ce dernier. Bien sûr, la connaissance et la perception du conflit ont depuis cette époque beaucoup évoluées. Le film qui essayait d’écrire l’histoire en réunissant les archives alors disponibles, est devenu à son tour un objet d’histoire et une archive à part entière. On gagnera donc à le voir en parallèle avec les nombreuses productions télévisuelles auxquelles a donné lieu la célébration du cinquantenaire des accords d’Evian. On sera frappé de mesurer à quel point, tant sur le fond que sur la forme, il était novateur. On prendra également la mesure de l’ampleur du travail accompli depuis par les historiens, qui permet d’offrir un récit plus complexe d’un conflit qui en subsume en fait de nombreux autres.

Ce travail d’actualisation est facilité par les abondants compléments de programme (plus de 2h30) proposés dans cette nouvelle édition. On y écoutera notamment, outre la parole d’Yves Courrière, celle des historiens Raoul Girardet, Benjamin Stora, Pierre Vidal-Naquet et Georges Fleury.

Signalons également, toujours aux Editions Montparnasse, Maurice Audin, La disparition. Une enquête de François Demerliac sur la disparition du mathématicien communiste suite à son arrestation par les parachutistes de l’armée française en 1957. Un entretien avec les historiennes Sylvie Thénault et Raphaëlle Branche est proposé en complément.