RSS:
Publications
Comments

Ecrire la mémoire – Les mémorialistes de la Révolution et de l’Empire

Présentation de l’éditeur :

L’histoire de la Révolution et de l’Empire s’est écrite en tenant compte, entre autres, d’une littérature abondamment produite par les acteurs des années 1789-1815.

Mais derrière la célébrité des textes d’une marquise de La Rochejaquelein, d’un baron Marbot ou d’un sergent Bourgogne se cache l’histoire éditoriale de ces ouvrages, parfois rocambolesque, souvent aventureuse, toujours passionnante. À partir de 1814 en effet, des textes des témoins de la Révolution et de l’Empire passent du domaine privé à l’espace public, et contribuent à marquer la culture romantique et l’identité nationale de leurs récits.

Forts connus, ces textes n’ont pourtant jamais été l’objet d’une histoire expliquant comment ils sont devenus des livres. La façon dont les témoins ont mis par écrit leurs souvenirs est pourtant riche d’enseignements sur la portée des événements révolutionnaires et impériaux.

Elle éclaire aussi le rôle de la mémoire dans la culture romantique, politique et nationale du XIXe siècle. Elle révèle comment les héritiers de ces acteurs se sont sentis à leur tour investis de la mission de transmettre aux générations futures des témoignages dont certains n’étaient initialement voués qu’à exister dans un cercle privé.

Natalie Petiteau se livre ici à une étude systématique des processus de mise par écrit et de publication des mémorialistes de la Révolution et de l’Empire, en mettant toutefois l’accent sur les témoins des années impériales, plus nombreux et plus célèbres. Quelques études de cas montrant par ailleurs l’apport de ces textes aux historiens prolongent ce travail.


Leave a Reply

You can use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>