RSS:
Publications
Comments

Réformes et réformisme dans la France contemporaine

Présentation de l’éditeur :

Définir à priori une réforme ou un réformateur est impossible.

Interpréter tout changement comme une réforme et tout acteur comme un réformateur ne peut conduire qu’à la confusion. Sont donc mises en évidence celles qui ont réellement marqué l’évolution de la société française sur les champs politique, économique, social ou culturel, pour quelles raisons, ainsi que leurs auteurs en récusant tout cloisonnement. Ne retenir, sur deux siècles d’évolution, que les mesures ayant eu un impact réel ou privilégier celles qui sont tenues pour positives et durables comportait le risque de passer sous silence celles qui ont abouti à l’échec ou ont été considérées à postériori comme éphémères ou rétrogrades, bien qu’elles n’aient pas été vécues ainsi par les contemporains.

Certaines mesures ont été et sont restées plus connues pour leur image que pour leur contenu, l’une et l’autre devant être prises en compte car l’image a pu servir de support à des choix idéologiques ultérieurs. Dans leur souci de rechercher des continuités, les auteurs ont dû résister à la tentation de minimiser l’impact des ruptures mais leur propos, loin de le nier, était d’en montrer les héritages intégrés à des degrés très divers dans les évolutions ultérieures, certains interdisant tout retour en arrière, d’autres étant progressivement oubliés. Leur constat in fine est que réformes et réformateurs relèvent de toutes les familles idéologiques et politiques et que, pour parodier un propos célèbre, aucune n’a eu l’exclusivité de la volonté d’amélioration du vécu de ses contemporains, avec des réussites diverses.