RSS:
Publications
Comments

Un art de la Réforme catholique – La symbolique du pape Sixte-Quint et des Peretti-Montalto (1566-1655)

Présentation de l’éditeur :

Le pape Sixte-Quint (1585-1590) imposa l’absolutisme centralisateur et rénova l’urbanisme romain.

Appliquant avec rigueur la Réforme tridentine, il bannit les imaginaires qui avaient dominé la Renaissance : la mythologie et l’astrologie. Sa symbolique s’inspira de son héraldique, camouflant sous des formes traditionnelles d’origine médiévale une récente ascension sociale et un nouveau système de gouvernement. On montre ici comment elle fut utilisée dans la littérature, dans les décors religieux (chapelle de Sainte-Marie-Majeure) ou profanes (Bibliothèque et escalier du Vatican, où elle contribua au dernier éclat de la grotesque), dans les arts du livre et dans la numismatique.

On étudie sa transmission et sa modification par l’effet du népotisme, à sa sœur, Camilla, à ses petits-neveux, les cardinaux Alessandro Montalto et Andrea Peretti, le prince Michele, à ses petites-nièces, Flavia Orsini et Orsina Colonna, dont les mariages soumirent l’aristocratie féodale, ainsi qu’au dernier de la race, le cardinal Francesco, serviteur de l’Espagne (Mort en 1655).