RSS:
Publications
Comments

Le prince et les arts en France et en Italie XIVe – XVIIIe siècles

Présentation de l’éditeur :

Cet ouvrage, fruit d’une journée d’études, présente la démarche des historiens de l’art face à une question qui nous introduit autant dans les mécanismes de la création artistique que dans l’histoire sociale et propose un éventail d’approches possibles.

Il s’agit d’interroger à la fois les princes (mécènes et collectionneurs), les œuvres (objets esthétiques, symboliques, de propagande) et les relations existant entre les deux (ainsi les institutions académiques). Il s’agit aussi de dépasser la hiérarchisation établie dans les arts, pour considérer les objets de la création artistique comme étant tous l’expression de phénomènes historiques complexes. Au centre de la réflexion, un enjeu : le pouvoir souverain. Au centre des interrogations, la manière dont les logiques discursive, allégorique, narrative et topographique se combinent avec cet enjeu.

S’adressant particulièrement aux étudiants préparant les concours de l’enseignement, ce livre apporte un éclairage complémentaire pour la préparation de la question d’histoire du Capes Histoire-Géographie (sessions 2011 – 2012).

Sommaire :

Présentation
Susanna Caviglia

I. Goût du prince et célébration publique dans la peinture

Le portrait politique de Cosme Ier de Médicis dans la salle des Cinq Cent au Palazzo Vecchio.
Antonella Fenech Kroke

Louis XIV et la peinture : un roi connaisseur ?
Nicolas Milovanovic

II. Formes et enjeux des monuments royaux

Le portrait équestre du prince en Italie aux Trecento et Quattrocento.
Armelle Fémelat

Les monuments royaux en France (XIVe-XVIIIe siècles) : commandes, formes, usages.
Étienne Jollet

III. Le mécénat princier, relais institutionnels et stratégies

Le prince et les académies en France et en Italie (XVe- XVIIIe siècles).
Basile Baudez

Lettres aux princes : les dédicaces dans la gravure (XVIIe – XVIIIe siècles).
Pierre Wachenheim

Bibliographie